After, Tome 1, de Anna Todd

Chronique de Maggy

Anna Todd avait démarré After comme une fanfiction à partir de son smartphone et ça se ressent dans le roman dans les premiers chapitres, très courts et truffés de raccourcis. Par la suite, le style « roman » reprend le dessus et l’histoire perd un peu de son rythme, peut-être trop rapide au démarrage, et quelques longueurs s’installent. On peut y soupçonner également une volonté, consciente ou pas, de prolonger l’intrigue, histoire d’accumuler les tomes.

After, c’est l’histoire de Tessa, gentille fille rangée, bien sous tout rapport, qui rencontre, dès son premier jour sur le campus universitaire, Hardin, un bad boy tatoué mais sexy en diable. Et…

Ce type de trame est connu depuis la nuit des temps. Dans la fiction comme dans la vie, les jeunes filles bien rangées ont toujours été attirées par les « bad boys ». A sa manière, Rhett Butler n’était-il pas un « bad boy » déjà avant l’indépendance américaine ? Toutes les jeunes filles des années 70 ont craqué pour Dany Zuko qui faisait frémir la belle Sandy dans Grease. Dix ans plus tard, qui ne s’est pas pâmé quand Johnny Castle ne voulait pas « laisser Bébé dans un coin »? Et dans les années 90, la relation plus moderne, mais néanmoins tumultueuse, de Brenda Walsh et Dylan McKay était elle aussi déclinée en mode « bad boy sexy ».
Plus récemment, si on oublie les Cinquante Nuances et autres New Romances, on retrouve le schéma appliqué à la perfection au couple Emma Swan/Edward Cullen dont se serait d’ailleurs inspiré Anna Todd. 

Bon, tout se modernisant, Tessa n’a eu besoin que de 35 minutes pour le « pécho » son Hardin… Et les « Je t’aime moi non plus », dans ce contexte, peuvent agacer un tantinet, et on a parfois envie de secouer les deux protagonistes parce que le fond de l’histoire manque un peu de profondeur. Mais ça se laisse lire, et je lirai les volumes suivants quand même. »


Cette lecture valide :

La lettre T du défi Abécédaire

A propos du livre :

  • Résumé :

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami, Noah, est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé  : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé. Grossier, provocateur et cruel, c’est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Roman de 816 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Maggy. Rhett Blutler en bad boy ? Pourquoi pas. Mais Scarlett était loin d’être une jeune fille rangée 😋

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s