Les âmes perdues de Michael Collins

Chronique de Ranine

Une enquête sur un accident, une voiture qui a écrasé une fillette. On suit l’enquêteur qui a retrouvé le corps de la petite. Entre les tentatives d’étouffement de l’affaire par le maire et le commissaire, la lente descente aux enfers de ce flic dépressif, les différents personnages qui semblent tous cacher quelque chose, ce n’est pas très gai, ce n’est pas très dynamique et ce n’est pas très attachant…

Cette lecture valide :

La consigne n°15 du défi Retournons à l’école

A propos du livre :

Résumé : Le soir d’Halloween, le corps d’une petite fille est retrouvé, heurté par une voiture qui n’a laissé que des traces de pneus dans un tas de feuilles mortes. Stupeur et malédiction s’abattent sur cette petite ville du Middle West qui, grâce à son équipe de football, allait enfin sortir de sa torpeur. Si le joueur vedette de l’équipe est impliqué dans ce meurtre, la ville n’a plus d’avenir. Michael Collins est né en Irlande et c’est peut-être de qui lui donne un point de vue si étrangement lucide sur la vie américaine. Il décrit ses exagérations et ses absurdités avec un style froid et précis, brillant. Cette maîtrise du style, du temps et du lieu donne aux Ames perdues une vitalité curieuse et envoûtante

Roman de 334 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Ranine. C’est dommage, la 4ème de couverture semblait pleine de promesses ☹

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s