La maison de cendres de Hope Cook

Chronique de Maggy

Mila s’installe avec sa soeur et sa mère dans le manoir de Gravenhearst où des ondes maléfiques sont à l’oeuvre.
Presque deux cents ans plus tard, Curtis pense avoir hérité de la schizophrénie de son père quand il commence à entendre des voix dans la forêt, sur les ruines de Gravenhearst qui est parti en fumée à la fin du 19e siècle.

Hope Cook alterne avec brio les vies de Mila et de Curtis que plus d’un siècle sépare. La pierre angulaire de leur histoire n’étant rien de moins qu’une maison maudite que l’autrice parvient à nous décrire finement au point que nous entendons craquer les boiseries tout au long de la lecture.

Ce roman jeunesse plaira aussi aux adultes friands de magie, de maisons hantées et de mystère. Tous les codes du genre sont présents et l’histoire en elle-même tient la route. Hope Cook ne tombe pas dans la facilité puisqu’elle ruinera l’image du père jusqu’au bout, rendant ses personnages bien ancrés dans le réel malgré cet environnement fantastique. Les héros sont tous plus attachants les uns que les autres et 
la maison de cendres figure un protagoniste à part entière. »

 

 

Cette lecture valide :

La consigne n°29 du Défi Les Déductions élémentaires

A propos du livre :

Résumé : XXIe siècle. Quand il entend des voix au milieu d’une étrange clairière, Curtis doit affronter sa plus grande peur : aurait-il hérité de la maladie mentale de son père ? Dans sa quête pour trouver une réponse, il découvre l’histoire de Gravenhearst, un manoir labyrinthique, mystérieusement réduit en cendres en 1894. Parmi les rares articles mentionnant l’incendie, Curtis tombe sur la photo de Mila, une habitante des lieux. Fasciné par ce portrait, il le dérobe. XIXe siècle. Mila doit mener ses propres combats quand sa mère disparaît inexplicablement, les laissant sa petite soeur et elle sous la tutelle de leur cruel beau-père. Luttant de toutes ses forces, Mila cherche de l’aide pour s’évader de Gravenhearst, cette demeure maléfique qui dissimule bien des secrets. Séparés par le temps, Curtis et Mila pourront-ils briser le pouvoir malfaisant qui menace de les engloutir dans le néant ? Certaines choses refusent de rester enfouies dans le passé.

Roman de 416 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Maggy. A découvrir 🤗

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s