Le journal de Claire Cassidy d’Elly Griffiths

Chronique de Laehb

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Je le dis à chaque fois, je sais, mais j’aime beaucoup le procédé du roman choral et dans ce roman, est utilisée la forme que je préfère : un événement central et placé autour, le point de vue des narrateurs orientés différemment, comme un jeu de miroirs. Cela donne bien plus d’épaisseur au déroulé de l’intrigue et apporte des portraits très nuancés des protagonistes car à plusieurs facettes, donnant l’impression d’un mouvement travelling circulaire de la caméra. J’ai d’ailleurs trouvé ce roman très cinégénique.
Claire Cassidy est le personnage central, elle enseigne l’anglais dans un collège du Sussex, une collègue et amie est assassinée et un mot vraisemblablement laissé par le tueur cite « L’Inconnu », une nouvelle gothique classique de la littérature victorienne, particulièrement chère à Claire. En effet, elle la cite régulièrement en classe et elle écrit un livre sur son auteur, le mystérieux et macabre R.M. Holland.

Une autre narratrice est Harbinder Kaur, chargée de l’enquête, policière assez désabusée, caustique et parfois très peu sympathique, mais irréprochable et à l’instinct affûté.

Et enfin, Georgia, la fille adolescente de Claire.

Nous avons donc trois visions des faits rapportés par des personnages très différents, trois angles très éloignés et leur narration est entrecoupée de passages de la fameuse nouvelle terrifiante et fantastique.

Polar très agréable à lire, des rebondissements, des pistes qui brouillent les pistes, le lecteur joue au détective et se prend au jeu, un bon moment de détente mais je ne dirais pas qu’il s’agit du « polar de l’année » comme annoncé sur la jaquette 😉

Cette lecture valide :

La consigne n°4 du défi Les Expressions gourmandes

A propos du livre :

Résumé : Dans le collège anglais où elle enseigne, Claire Cassidy donne chaque année un cours sur un classique de la littérature gothique, « L’Inconnu », de R.M. Holland. Cet écrivain a vécu et enseigné dans le même collège que Claire, qui, fascinée par ce personnage qui hante encore les murs de l’établissement, travaille à l’écriture de sa biographie. Mais un jour, Ella, sa collègue et amie est retrouvée morte. À côté de son corps, une citation de « L’Inconnu »… La littérature et la vraie vie entrent alors en collision, et Claire devient suspecte aux yeux de la police. Et le mystère s’épaissit lorsqu’elle ouvre son journal intime, ce journal dans lequel elle écrit chaque jour, et découvre une écriture qui n’est pas la sienne : « Bonjour, Claire. Tu ne me connais pas. » L’Inconnu, lui, connaît Claire, jusqu’à ses moindres secrets, et il n’est visiblement pas étranger aux meurtres qui vont se succéder au sein même du collège, toujours inspirés du livre de R.M. Holland. Claire arrivera-t-elle à changer la fin de l’histoire ?

Roman de 444 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Laehb. A découvrir 🤗

Avec cette lecture, je conseille le thé Rêve des Caraïbes de Fruit-tea (code PROMO sur la page Les Partenariats)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s