Affamée de Raven Leilani

Chronique de Sally Rose

Edie est une jeune femme très sensuelle, qui multiplie les aventures sexuelles.
C’est aussi une artiste peintre en devenir, qui cherche sa voie.
C’est une afro-américaine qui tente de trouver sa voie dans un monde de blancs.
J’ai beaucoup aimé le début du roman : cynisme, vocabulaire brut, érudit.
Puis j’ai trouvé que ça tourne en rond, je n’ai pas été sensible à la tentative de montée en tension que j’ai trouvé artificielle car je n’ai pas adhéré à l’un des fondamentaux du récit : l’installation de la narratrice au domicile de la famille de son amant (épouse et enfant).
Les seules émotions que j’ai pu ressentir étaient liées aux relations entre l’adolescente et la narratrice. Cela m’a rappelé certains passages de Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie.
Il semble donc que je sois passée à côté du propos même si j’ai apprécié le style de haute volée.

#PicaboRiverBookClub

A propos du livre :

Résumé : Un premier roman aussi sulfureux que dérangeant Edie, jeune Afro-Américaine, a décroché un poste dans l’édition, mais il semble toujours y avoir quelqu’un de plus respectable ou de plus  » blanc  » prêt à prendre sa place. Côté sexe, sa vie est assez débridée, mais sentimentalement les résultats ne sont guère satisfaisants. Or voilà qu’elle rencontre – par Internet – Eric, un homme blanc plus âgé qu’elle, avec qui elle entame une aventure aussi torride qu’ambiguë.
Elle fait bientôt la connaissance de son épouse, qui lui propose de venir habiter chez eux pour s’occuper de leur fille adoptive, une adolescente afro-américaine un peu perdue dans ce milieu huppé. La cohabitation – floue, sous tension – va exacerber les conflits latents, et générer des situations pour le moins inhabituelles, sur fond de séduction et d’incompréhension.

Avec ce premier roman aussi sulfureux que dérangeant, Raven Leilani dresse un tableau acerbe des liens sociaux et raciaux dans l’Amérique contemporaine, où tabous et fantasmes mènent la danse.

Roman de 320 pages – se le procurer

Avec cette lecture, je conseille le thé Sélection de baies de Fruit-tea (code PROMO sur la page Les Partenariats)

Publicité

Un commentaire sur “Affamée de Raven Leilani

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s