Hôtel du grand cerf de Franz Bartelt

Chronique de Ptitmousse

Un polar exactement comme je les aime. 🧐

Déjà, j’adore la couverture, vintage à souhait. Ensuite, le déroulé est classique et efficace : présentation des personnages selon leur point de vue, meurtre, enquête de l’inspecteur. C’est dans la même veine qu’un Agatha Christie, l’humour noir en plus. Je n’avais pas vu venir le coupable, c’est bien ficelé. Et puis la double enquête (passé par le journaliste, présent par l’inspecteur) était sympa à suivre.

Vraiment, un très bon moment avec ce roman.
C’est sûr, un autre roman de Franz Bartelt va rejoindre ma Lal.





Cette lecture valide :

A propos du livre :

Résumé : Un assassinat et une disparition agitent un village ardennais : ce sera l’ultime affaire de l’inspecteur Kulbertus. Depuis l’Hôtel du Grand Cerf, Kulbertus enquête, Kulbertus montre à tous qu’il comprend les magouilles. Kulbertus mange, aussi, alors que les cadavres s’accumulent. Et un journaliste, sur la piste d’une actrice décédée quarante ans plus tôt, se retrouve sans le vouloir sur celle des drames récents. Le mystère s’épaissit alors que la retraite, elle, semble toujours s’éloigner. Né en 1949, Franz Bartelt est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, parmi lesquels Chaos de famille ou Le Jardin du bossu, des polars salués par la critique.  » Un chef-d’œuvre d’humour noir.  » Télérama Prix Mystère de la critique 2018  » Un chef-d’œuvre d’humour noir.  » Télérama

Roman de 360 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Ptitmousse. Allez hop, dans ma LAL ! 🤗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s