Ronde de nuit de Terry Pratchett

Chronique d’Audrey

Encore un super tome avec le Guet ! Décidément, je ne me lasse pas. Sans doute possible, les tomes du Guet feront l’objet d’une relecture.

Avec un pavé (400 p. pour les Annales, c’est une brique, mais pas celle des ruelles d’Ankh-Morpork mouahahah^^), Terry Pratchett nous fait un Retour vers le futur à sa sauce. Sans que le lecteur comprenne tout de suite de quoi il en retourne (forcément, sinon ce n’est pas drôle), on sait qu’on approche à une date fatidique, lié à un événement fatidique qui concernent des flics morts en service. Tout ça sur fond de lilas…
En parallèle de Vimaire tout à ses souvenirs, nous avons sa femme sur le point d’accoucher. Et Vimaire est comme d’habitude, toujours tiraillé entre deux temporalités : son présent un peu trop parfait qui ne lui sied pas comme un gant malgré son bonheur domestique et sa nostalgie des temps passés et de ses semelles hyper-fines!
Qu’à cela ne tienne! Alors qu’il pourchasse un dangereux criminel, le voilà catapulté dans le passé avec ledit criminel au moment fatidique… Vimaire, « secondé » par les moines de l’histoire, est donc contraint de ne pas trop faire dérailler le cours de l’histoire bien qu’un protagoniste principal et accessoirement ex-mentor succombe prématurément à cause de leur arrivée. D’autant qu’une révolution est imminente… Un joyeux bazar donc ! Et l’occasion pour notre commissaire promu « sergent d’armes » de penser un peu à ce qu’il a…

C’est l’occasion pour nous d’avoir un tome axé sur Vimaire. Un Vimaire cynique, pragmatique et très attaché à son propre sens de l’honneur, qui bricole par-ci, par-là les concepts légaux. Franchement, ces astuces, qui s’en lasserait ? C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur Ankh-Morpork avant Vétérini, avant ce système de sécurité pervers mais pourtant très optimisé que représentent les Guildes. Enfin, c’est l’occasion de voir Vétérini jeune.

Le tome propose une réflexion un peu cynique, tout en humour noir, du gouvernement. C’est également et surtout un hommage à ceux qui tombent pour une juste cause…

Un tome à ne pas louper, qui ne nous ennuie pas une seconde, ne se perd pas dans une narration trop alambiquée comme Pratchett peut le faire des fois.

Cette lecture valide :

A propos du livre :

Résumé : Le commissaire Vimaire n’aurait jamais dû poursuivre un tueur sur les toits de l’Université de l’Invisible. Un accident est si vite arrivé. Une chute stupide dans la bibliothèque et le voilà projeté trente ans dans le passé… avec l’assassin. Vimaire va se retrouver face à une version plus jeune de lui-même. Que faire sinon former ce jeune homme à devenir un bon policier et assister à la naissance du Guet ? Mais Vimaire sait qu’il ne doit pas modifier le passé au risque de voir disparaître son présent : sa femme et son futur bébé !  » Si vous n’avez jamais lu un épisode du Disque-Monde, ruez-vous sur Ronde de nuit. Pratchett confirme ici qu’il est un grand auteur !  » ActuSF

Roman de 480 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Audrey. À découvrir 🤗

Publicité

Un commentaire sur “Ronde de nuit de Terry Pratchett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s