Maudits soient les Français de Raymond Rainville

Chronique de Laehb

« Aksen Akohren ! » les Iroquois n’auront de cesse de le scander : « Maudits soient les français » de l’expédition Cartier – Roberval dans le but d’installer au Canada une colonie permanente.
Ce roman regroupe tout ce qui fait de la lecture ma passion: des faits historiques réels, des meurtres, une jolie plume et surtout une solide érudition. Quand une distraction devient un moyen d’étoffer ses connaissances le lecteur est gagnant !
Jean Lamontagne rédige une lettre à son fils, la dernière, il sera exécuté d’ici peu. Cette lettre d’adieu nous conduira jusqu’au Canada alors que les guerres de religion font rage et déchirent Paris. François 1er veut confirmer sa puissance et asseoir une nouvelle colonie catholique de l’autre côté de l’océan. Sont embarqués des nobles et des prisonniers, sensés y gagner leur liberté, mais surtout utilisés comme esclaves à la construction de fortifications. Les Français ne sont pas bien préparés aux rudesses de l’hiver, au manque de victuailles, catholiques et protestants s’affrontent toujours aussi violemment et les Iroquois ne se laisseront pas déposséder de leurs terres.
Roman historique très intéressant avec un soupçon d’enquête criminelle.

Cette lecture valide :

La consigne n°40 du défi Les Déductions élémentaires

A propos du livre :

Résumé : À la fois roman historique et thriller Maudits soient les Français est inspiré d’un fait réel aussi fascinant que méconnu : l’expédition Cartier-Roberval. Bien qu’aux prises avec la montée des troubles religieux en France, François 1er doit assurer son emprise en Amérique. Il ordonne donc à Jacques Cartier et au sieur de Roberval d’aller fonder une colonie en Nouvelle-France. Un étonnant amalgame de catholiques et de protestants ainsi que de repris de justice et d’aristocrates s’embarquent alors pour une formidable épopée. La Nouvelle-France sera-t-elle catholique ou protestante ? Rapidement des tensions religieuses et sociales éclatent, mettant en péril l’existence même de la colonie. D’autant plus qu’un cri de rage s’élève parmi les fiers Iroquois : « Aksen Akohren », (« Maudits soient les Français »). Mais le plus grand danger pour la nouvelle colonie est peut-être la personnalité intransigeante du sieur de Roberval. Le vieil ami de François 1er se révèle tellement cynique, imprévisible et imbu de lui-même que tous se demandent si un tel homme est apte à gouverner l’Amérique..

Roman de 282 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Laehb. À découvrir 🤗

Publicité

Un commentaire sur “Maudits soient les Français de Raymond Rainville

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup de ce partage et pour ces bons mots. Mon roman m’a fait vivre des moments exaltants depuis. Il a été édité par une maison d’édition sous le titre de  » 1542-La colonie maudite « , a connu un bon succès de vente et surtout vient d’être sélectionné parmi les trois finalistes de l’important prix littéraire France-Québec. Je ne sais pas qui est Laehb, mais je n’oublierai jamais la confiance en moi que cette personne m’a apportée. J’aimerais beaucoup qu’elle communique avec moi : rainvilleraymond@gmail.com.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s