Les Chroniques de St Mary Tome 1 : Un Monde après l’autre de Jodi Taylor

Chronique de Priscilla

D’abord merci à HC EDITIONS qui a eu la bonne idée d’offrir ce livre en téléchargement pour « occuper » pendant le confinement ! Ça faisait longtemps que j’étais attirée à la fois par l’histoire mais aussi par les très jolies couvertures de ces livres. C’était donc l’occasion idéale pour savoir si j’accrochais.

Cette lecture me laisse un peu mi-figue mi-raisin, convaincue mais pas trop quand même. Je suis partagée.

Le style est moderne et la plume fluide, ça se lit très bien même si le début est un peu laborieux car tous les personnages (et il y en a beaucoup) débarquent tous en même temps !

L’intrigue est vraiment sympa, en tout cas l’idée de base j’adore: un institut secret qui regroupent des historiens qui vont, pour étudier les événements majeurs qui font l’Histoire, voyager dans le temps pour les vivre de l’intérieur.

Malheureusement j’ai trouvé ces voyages sous exploités, certains vraiment survolés, alors que personnellement c’était ce qui m’intéressait le plus.

Les personnages sont sympas en revanche, cette partie là est un peu « barrée », on est pas dans le cliché et c’est agréable. Le langage qu’ils utilisent est parfois loin d’être châtié, au début j’ai été surprise mais pourquoi pas.

Il y a beaucoup d’action et de rebondissements. Parfois trop justement. Sur la fin c’est la surenchère.. J’ai trouvé que ça partait vraiment dans tous les sens.

Après c’est un premier tome. Je reste quand même curieuse de lire le deuxième pour pouvoir enfin dire si j’aime ou non cette saga ! 

Cette lecture valide :

La consigne n°2 du défi La Pluie de mots

A propos du livre :

Résumé : La jeune historienne Madeleine Maxwell vient de terminer brillamment ses études et s’apprête à passer un entretien à l’institut St Mary. Mais en pénétrant dans l’enceinte de ce centre de recherche historique, « Max » comprend très vite que celui-ci ne ressemble à aucun autre. Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, les historiens n’étudient pas seulement le passé, ils le visitent… Max découvre alors les possibilités qui s’offrent à elle. De la disparition de Pompéi aux tranchées de la Première Guerre mondiale, du grand incendie de Londres à la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie, la jeune historienne va revivre d’extraordinaires événements. Alors qu’au sein de l’institut naissent des enjeux de pouvoir…

Roman de 350 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Priscilla. À découvrir 🤗

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s