Un Os à ronger de Kathy Reichs

Chronique d’Audrey

Toujours la même recette et toujours aussi vite lu ! Une série que je conseille vivement de découvrir. Cependant, ceci étant un des derniers tomes, on perd beaucoup à ne pas les lire dans l’ordre, bien que l’intrigue policière reste parfaitement compréhensible. En revanche, si vous n’aimez pas les mêmes recettes narratives, peut-être vaut-il mieux passer son chemin, car le schéma a tendance à se répéter.


Temperance Brennan , anthropologue judiciaire, est sur des momies de chiens qui font peut-être l’objet d’un trafic, lorsque l’on retrouve le corps d’une adolescente que l’inspecteur Slidell classe tout de suite dans la catégorie « tapineuse immigrée clandestine et droguée ». Inconnue au bataillon, personne ne semble beaucoup se bouger pour identifier cette victime. Sauf Brennan qui, avec son énergie habituelle, prend le problème à bras le corps. Moyen pour elle d’oublier ses soucis quotidiens. À moins qu’elle ne s’en rajoute justement un ? Il faut dire que la vie de Brennan est encore mouvementée. Sur le point (d’enfin !) divorcer de son ex-mari volage lui-même sur le point de convoler avec une jeune écervelée, sans nouvelles de Ryan aux abonnés absents (sans que l’on sache au juste pourquoi) et pétrie d’inquiétudes pour sa fille, soldat en Afghanistan, Tempe pense, cogite et se remue les méninges encore et encore dans cette narration qu’on aime tant. 


La narration est authentique. On est dans les pensées de Brennan. Avec toute sa morgue. Tous ces fils de pensées. Punchline et humour sarcastique sont là, juste ce qu’il faut. Brennan n’est pas d’un caractère facile avec ceux qui la prennent à contrepied et les échanges peuvent être tordants. On sent également la grande expérience professionnelle de l’auteure en tant qu’anthropologue judiciaire. Les détails techniques sont nombreux. Ce qui rajoute une patine d’authenticité qui n’est pas sans me déplaire.
Comme de coutume, Kathy Reichs dénonce des problèmes de société qu’elle rencontre dans son métier : ici, c’est le trafic d’êtres humains. À cela s’ajoute une petite pensée pour les soldats partis défendre Mère Patrie avec la 2e partie centrée sur l’Afghanistan.

Cette lecture valide :

A propos du livre :

Résumé : Lorsque la police découvre le cadavre d’une adolescente sur le bas-côté d’une route peu fréquentée de Caroline du Nord, Temperance pense rapidement que la victime pourrait être une immigrante illégale qui se prostituait. En parallèle, le médecin légiste lui demande d’examiner des momies de chiens péruviennes interceptées par la douane. Y aurait-il un lien entre ce trafic d’antiquités et la traite d’êtres humains ? À mesure que l’affaire se complique, Tempe doit en plus affronter une tourmente dans sa vie personnelle. Sa fille Katy, en deuil de son petit-ami mort en Afghanistan, s’est enrôlée impulsivement dans l’armée…

Roman de 512 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Audrey. Une série à découvrir 🤗

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s