Légendes D’Automne de Jim Harrison

Chronique de Amélie

 
Ce recueil de trois sublimes nouvelles m’a paru beaucoup plus homogène dans sa qualité que « En route vers l’Ouest » que j’avais lu précédemment. J’y ai retrouvé les ingrédients qui m’avaient séduite dans « Dalva ». Des personnages quasi fantomatiques et hors du commun qui m’habitent encore après avoir refermé le livre, une humanité pure, profonde et un besoin de retour à des valeurs simples et à une nature apaisante pour panser les maux d’une société trop violente.

Cette lecture valide :

A propos du livre :

Résumé : Au fil de ces trois novelas puissantes et sauvages, Jim Harrison compose une tragédie moderne où la violence, la rédemption et l’amour vibrent à chaque page. De Cochran, l’ancien militaire laissé pour mort, à Tristan Ludlow, parti pour le front de 1914, la vengeance, immuable, est au cœur de leur destin. Comptant parmi les plus grands succès de Jim Harrison, Légendes d’automne est aujourd’hui disponible dans une nouvelle traduction. « « Les grands livres, reconnaît Matthieussent, doivent être repris tous les cinquante ans. » Raison de plus s’il s’agit d’un chef-d’œuvre. Car Légendes d’automne en est un, à n’en pas douter. » (Les Échos Week-end) « Jim Harrison enivre les mots, les soûle à mort ; il écrit à tue-tête et bâtit des phrases où se devinent encore les ahans et les suées. Jim Harrison est un écrivain passionné, donc il nous passionne. » Yann Quéffelec, Le Nouvel Observateur Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Brice Matthieussent

Recueil de 324 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Amélie. Un des plus grands auteurs contemporains ❤❤

Publicité

Son Carnet Rouge de Tatiana De Rosnay

Chronique de Priscilla

 
Une écriture fluide pour onze nouvelles au thème commun: l’infidélité.

Le moins qu’on puisse dire c’est que les hommes sont rhabillés pour l’hiver…

Deux des histoires ne m’ont pas emballée plus que ça mais dans l’ensemble j’ai bien aimé la lecture de ce petit recueil.
C’est tantôt drôle, tantôt émouvant, parfois cru et souvent juste !

Première lecture de l’auteure ( merci la boîte à livre du quartier) et j’avoue que je ne m’attendais pas à cette approche et à un langage aussi « moderne ».

Cette lecture valide :

La consigne n°13 du défi La pluie de mots

A propos du livre :

Résumé : « Avant de s’en aller, elle enlève son alliance et la pose délicatement sur le capot de la voiture, sans un mot. » Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? L’interdit est-il synonyme de plaisir ? De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours illégitimes et envisage tous les scénarios – tantôt tragiques, tantôt cocasses – avec une légèreté teintée de sarcasme, jusqu’à une chute toujours croustillante, parfois glaçante. Un jouissif « déshabillage » du délit conjugal, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.

Recueil de 192 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Priscilla. Je ne connaissais pas ce recueil, merci de me le faire découvrir 😊

LC Septembre 2019 : Murmurer à l’oreille des femmes de Douglas Kennedy

Lecture commune – littérature blanche – septembre 2019

Ce sont des hommes ou des femmes comme les autres, aux vies apparemment bien réglées. Ils ont entre 7 et 60 ans. Ils sont douze dont la vie va basculer doucement ou brutalement dans l’inconnu. Douze histoires qui nous installent avec tendresse, amertume ou nostalgie au cœur d’une quête d’amour, de désirs et du sens de la vie. Illusion ou réalité, ils sont prêts ou non à prendre tous les risques, pour trouver l’amour. Et dévoilent ces histoires qu’on se raconte à longueur de temps et qui pourtant font encore et toujours tourner le monde. « Douglas Kennedy nous offre un concentré de ses obsessions : l’amour, l’esquive, la fuite avec, en toile de fond, la complexité des relations hommes-femmes. » Sylvie Metzelard – 

Le livre s’articule autour de 12 nouvelles pour 242 pages dans la version poche.

  • Nouvelles 01 à 07 incluses (115 pages) : échanges de commentaires les 05 et 06 septembre
  • Nouvelles 08 à 12 incluses (127 pages) : échanges de commentaires les 26 et 27 septembre

Pour participer :

1 le notifier en commentaire

2 Se procurer le roman

3 le lire

4 participer aux échanges aux dates proposées (facultatif)

5 le chroniquer pour obtenir des points cadeaux (facultatif)

Participants :

  • Sally Rose

Nouvelles voies de Laurence Martin

Chronique de C’line

Recueil de 10 nouvelles dont les histoires ont principalement comme objet de traiter de la relation parents-enfants.
De nouvelle en nouvelle, pourtant, nous changeons d’univers, de pays, de région, de milieu social…
J’avais beaucoup aimé le premier livre de l’auteure et c’est donc avec impatience que j’ai acheté le deuxième livre et je n’ai pas été déçue.
Je suis passée par un arc-en-ciel d’émotions, du rire aux larmes, avec beaucoup de plaisir.
Mes nouvelles préférées :
– Ma chance
– L’amour-propre
– Les colonies
– Double-crème
Et bien sur… La mort dans l’âme… sur laquelle j’ai beaucoup pleuré…

Cette lecture valide :

À propos du livre

  • Résumé : Pour quelles raisons partiriez-vous ? Quelle autre vie ? Quelles nouvelles voies ? Vous décideriez-vous dans l’heure ou prendriez-vous votre temps ? Voici le récit de départs irréfléchis ou orchestrés, volontaires, subis ou rêvés… définitifs, libérateurs. Au travers de ces dix nouvelles, l’auteure vous invite à suivre des personnages en quête d’un autre destin.
  • Recueil de 142 pagesse le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage C’line . J’ai également été très touchée par la belle plume de Laurence Martin qui nous livre ici un condensé d’émotions et de douceur