Harper Et Le Parapluie Rouge – Tome 1 de Cerrie Burnell

Chronique de Kadeline


Harper est une jeune fille élevée par sa grand-tante. Quand celle-ci part pour le travail, en la laissant chez une voisine, une chose inattendue se produit, Minuit son chat, disparaît. Ni une ni deux Harper part enquêter dans tout l’immeuble pour retrouver son chat et elle découvre qu’en fait tous les chats ont disparu. Où sont-ils ? Harper mène l’enquête avec un petit groupe d’enfants et son parapluie rouge. La petite bande est composée de personnages hétéroclites, imparfaits, de vrais enfants quoi. Parmi eux, il y a Nate, un jeune aveugle en apparence solitaire qui a une louve guide au lieu d’un chien. J’ai aimé le traitement du personnage de Nate. Premier point important à noter autour de ce personnage c’est le loup qui faisait fuir les autres enfants et isolait Nate pas le handicap. Je trouve ce choix positif pour l’acceptation de la diversité. L’autre point important pour moi c’est son rôle dans l’histoire. Pour une fois la personne handicapée physique n’est pas limitée à un rôle de réflexion. Son handicap va devenir un avantage pour une partie de l’action et ça fait plaisir surtout dans un roman jeunesse. C’est intelligent et une bonne idée de montrer qu’il y a des capacités qui sont développées pour compenser un handicap et peuvent devenir un avantage dans certaines situations. Ce petit roman première lecture est une ode à la diversité et à l’amour d’autrui. C’est doux, c’est mignon, avec une intrigue intelligente qui tient la route et bourrée de références à des contes et textes classiques. Pour ne citer que les deux plus frappantes : le parapluie magique très Mary Poppins et l’intrigue qui donne une version moderne du joueur de flûte de Hamelin version chats.

Cette lecture valide :

A propos du livre :

  • Résumé : Harper vit dans la cité des nuages avec sa grande tante Suzie. Lorsque Minuit son chat adoré disparaît, Harper sait que seule la magie de son parapluie rouge pourra l’aider à le retrouver. Il suffit de l’ouvrir pour se retrouver dans les airs, survoler la ville et voir ce que les autres ne voient pas… Commencent alors de drôles d’aventures en hauteur qui la conduisent à Minuit, mais surtout à L’Orchestre sauvage de minuit, et à son très sauvage chef d’orchestre… à partir de 7 ans


Roman de 160 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Kadeline. Encore un titre jeunesse qui fait preuve d’intelligence 👍😍

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s