Soie de Alessandro Baricco

Chronique de C’line


Vers 1860, Hervé Joncour vit à Lavilledieu dans le Vivarais, avec son épouse Hélène. Son métier est d’acheter au Maghreb et revendre aux sériculteurs locaux des vers à soie. Il part chaque année pour en acheter et le revend à son retour. Le reste de l’année, il mène une vie oisive.
Mais la pébrine menace son commerce et il doit trouver un autre fournisseur. Sur les conseils d’un des sériculteurs, Baldabiou, il part au Japon afin d’acheter des œufs sains. Après un long périple, il rencontre un seigneur Hara Kei et sa jeune maîtresse. Il accomplit sa mission et revient chez lui avec les vers à soie d’une qualité exceptionnelle…
Ce livre est, selon moi, un bijou. Il se lit d’une traite, nous voyageons avec Hervé entre Lavilledieu et le Japon, et sommes transportés dans une histoire mélancolique mais si poétique. Je n’ai pas grand chose à écrire dessus, il faut le lire pour être emporté dans ce joli voyage.

Cette lecture valide :

La lettre A du prénom d’auteur du défi Le Petit Bac

A propos du livre :

Résumé : Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des œufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c’est le choc de deux mondes, une histoire d’amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d’une voix, la sacralisation d’un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable. Soie, publié en Italie en 1996 et en France en 1997, est devenu en quelques mois un roman culte – succès mérité pour le plus raffiné des jeunes écrivains italiens. Une alchimie merveilleuse tisse de fils impalpables ce roman, devenu en quelques mois un livre culte. 

Roman de 144 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Céline. J’avais beaucoup aimé ce petit roman si doux et si intense à la fois ❤

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s