Les Ombres du roi squelette de Serge Brussolo

Chronique d’Audrey

Un tome qui me laisse un peu sur ma faim, avec du bon et du moins bon.

Brussolo nous concocte encore des scènes qui témoignent de sa fertile imagination. Les aventures de Shagan et Junia sont toujours très mouvementées dans lesquelles l’ennui n’est pas de mise avec notre duo de héros si atypique. Si vous aimez la fantasy sombre, très sombre, la saga du roi squelette peut vous satisfaire. L’auteur utilise des thèmes tabous tels que le cannibalisme, si bien que l’on sent par endroit les poils se hérisser quelques peu… 🙂


Si j’ai apprécié de revoir notre duo, j’avoue avoir été cependant un peu perplexe sur l’intrigue en elle-même qui me semble un peu décousue. J’ai eu l’impression que l’auteur avait perdu son objectif premier et la réaction des différents protagonistes ne m’a pas semblé très vraisemblable.
Deuxième gros bémol : ce livre se présente comme une suite. Sauf que Brussolo a fait plusieurs histoires alternatives sur le roi squelette. Cette suite ne semble correspondre à aucune d’entre elles. Du moins elle n’y colle pas comme un gant épouse une main… On dirait plus une moufle. Moi qui aime les suites linéaires, j’avoue que cela m’a un peu gênée.

Brussolo reste un auteur que j’ai eu cependant plaisir à découvrir. Je lirai d’autres tomes de lui mais pour ce qui est de Shagan et Junia, je pense m’arrêter là. Cette suite n’est à mon sens pas nécessaire pour découvrir le roi squelette.

Cette lecture valide :

A propos du livre :

Résumé : Shagan, le guerrier cul-de-jatte juché sur les épaules de l’ogresse géante Junia, pensait en avoir terminé avec le Roi Squelette dont les os finissaient de tomber en poussière au fond d’un tombeau obscur… c’était sans compter sur Jarak, l’héritier de ce roi magicien sanguinaire, qui reprend le flambeau de ses conquêtes et de ses massacres avec toujours plus de ferveur. Shagan et Junia sont obligés de fuir, escortant les hauts dignitaires d’un château assiégé dans un monde souterrain secret où leur lâcheté les a poussés. Dans une immense caverne, ils vont découvrir un monde de fou, où les pierres de lumières réduisent en cendre les mineurs qui les exploitent, où les ténèbres peuvent vous engloutir et vous faire disparaitre à jamais et où les lions albinos apprennent à parler parce qu’ils sont possédés par les âmes des morts. Finalement, Shagan et Junia auraient peut-être mieux fait d’affronter Jarak le bourreau que de se retrouver au cœur de la Nuit des Lions… un cauchemar sans retour.

Roman de 320 pages – se le procurer

Le mot de Sally Rose

Merci beaucoup pour ce partage Audrey. J’ai déjà entendu dire que cet auteur prolifique a une bibliographie de qualité inégale. Il en reste certainement beaucoup de bonne facture à découvrir ! ☺

2 commentaires sur “Les Ombres du roi squelette de Serge Brussolo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s